France GB Germany Italy Spain Romania
Planète Renault Planète Renault Planète Renault Planète Renault
Véhicule autonome:de nombreux projets chez Renault

Véhicule autonome:de nombreux projets chez Renault

Les véhicules autonomes sont la véritable innovation sur laquelle tous les constructeurs travaillent actuellement. Si de l’aveu même de C.Ghosn la plupart des constructeurs sont au même niveau, cela n’empêche pas d’essayer de prendre un peu d’avance.


Hier, le Groupe Renault et le groupe Sanef, premier opérateur mondial d'autoroutes, ont annoncé travailler ensemble pour permettre aux véhicules autonomes de communiquer avec les infrastructures routières, tels que le passage des barrières de péage, mais aussi les zones de travaux (chose que sait très bien communiquer Waze, ou que la détection des panneaux peut anticiper).

A noter, que si le véhicule est équipé du télépéage, passer les barrières ne paraît pas spécialement très compliqué à réaliser. Renault rappelle malgré tout « qu’une opération aussi simple que de passer une barrière de péage ou une zone de travaux représente un défi majeur pour les véhicules autonomes dans le cadre d'un trajet continu "eyes off/hands off". C'est ce défi auquel répondent le Groupe Renault et le groupe Sanef afin de proposer une expérience de conduite plus sûre ».

Ainsi, le passage d’une barrière consiste à envoyer au véhicule près d’un kilomètre avant le péage la file à utiliser, puis le véhicule adapte sa vitesse selon la circulation et la signalisation, comme à n’importe quel endroit. Une fois dans la file, en l’absence de marquage au sol, le système autonome va utiliser des lignes virtuelles dérivées d'une carte haute définition des lieux.
En sortie de péage, le même guidage est utilisé jusqu’à la récupération du marquage au sol.

Projet SCOOP en ligne de mire

La communication entre les infrastructure routières (dites connectées V2X) et les véhicules va plus loin puisque ce projet entre dans le cadre du projet européen SCOOP auquel les deux groupe y participent déjà.

Ce projet consiste justement à faire dialoguer les différents véhicules entre eux en utilisant un système wifi courte portée (ITS G5) qui autorise des échanges longues distances (plusieurs centaines de mètres). Des tests sont réalisés en France sur des routes disposant des installations nécessaires.

Création d’une co-entreprise spécialisée sur la simulation de conduite

Le constructeur français a annoncé mardi dernier avoir prise une participation de 35 % dans une coentreprise dédiée dans la simulation de conduite, nommée AVS. Au sein de celle-ci, on retrouvera outre Renault, la société Oktal avec laquelle le constructeur a développé le logiciel SCANeR avec pour objectif de devenir un leader mondial dans le secteur de la conduite autonome.




 

Commentaires


Laissez votre commentaire

Commentez cet article. Pas besoin d'inscription, entrez simplement un pseudo et exprimez vous !
ATTENTION: Ceci n'est pas un forum !


(facultatif, ne sera pas affichée)
En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées


Code




Imprimeur | codespromofr |