France GB Germany Italy Spain Romania
Planète Renault Planète Renault Planète Renault Planète Renault
Renault... ou plutôt Nissan planche sur l'hybride

Renault... ou plutôt Nissan planche sur l'hybride

Même si Renault annonce -à juste titre- depuis des mois que l'hybride n'est qu'une solution transitoire, le constructeur français via son allié Nissan, annonce qu'il mène plusieurs projets allant dans ce sens.


Ainsi, Renault "reste très attentifs à cette technologie", c'est pourquoi "nous avons un certain nombre de projets de recherche qui ont pour objectif de faire ce qu'on appellerait une motorisation hybride low cost", indique  t-on chez Renault.

On le sait, le problème de l'hybride, c'est son coût, puisque outre la motorisation thermique, il faut lui ajouter les moteurs électriques, les batteries, etc... De sorte, cela ne le cantonne qu'à des modèles très onéreux.

L'objectif de Renault est donc de proposer une technologie hybride "light" et donc économique pour le client.La question qui se pose est donc de savoir quelles pourraient être les solutions.

Bien sur, c'est encore un peu tôt pour se prononcer vu que les projets sont en cours. L'une des idées avancées est la généralisation du stop&start avec un système de récupération d'énergie au freinage, comme en Formule 1 (système KERS), mais cette technologie est déjà en cours de déploiement, donc visiblement, ce devrait être plus que ça, à moins que ce soit une seconde génération de ce système qui voie le jour.

"Nous avons pour objectif d'être en 2016 en dessous de 100 grammes de CO2 pour l'ensemble de notre gamme. Pour 2020, nous avons un programme pour atteindre 80 grammes de CO2, ce qui représentera bien évidemment un effort très important", indique M. Tavares.

Nissan, un allié de choix
De son côté, Nissan travaille sur de vrais projets d'hybridation comme certains concurrents le proposent déjà. Mais pour cela, il va falloir attendre un peu, trois/quatre ans. Cependant, ce projet est très important, car avec l'arrivée d'une future grande Renault, difficile d'imaginer un modèle haut de gamme sans motorisation hybride. A moins que Mercedes ne fournisse cette technologie, puisque ce futur modèle sera basé sur un châssis Daimler ?



Les 25 dernières actualités liées:
 

Commentaires


Laissez votre commentaire

Commentez cet article. Pas besoin d'inscription, entrez simplement un pseudo et exprimez vous !
ATTENTION: Ceci n'est pas un forum !


(facultatif, ne sera pas affichée)
En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées


Code




Imprimeur |