France GB Germany Italy Spain Romania
Planète Renault Planète Renault Planète Renault Planète Renault
La Future Zoé à Flins, Twizy en Espagne

La Future Zoé à Flins, Twizy en Espagne

Comme prévu, la future Zoé basée sur la Clio IV, et premier véhicule uniquement disponible en version électrique, sera produite à Flins, en région parisienne.


Ce n’est pas vraiment une surprise, mais plutôt une confirmation et une bonne nouvelle, même, si à la vue des efforts déployés par le gouvernement, il aurait été difficile d’annoncer sa production hors de nos frontières !
De plus, la base de la Zoé étant celle qui sera utilisée pour la future Clio IV, le plus logique, était bien sur de produire les deux modèles, au sein de la même usine.

Zoé ZE
La future Zoé, dont ce Show-Car/Concept-Car préfigure les grandes lignes, sera produit à Flins

Le site de Flins deviendra de ce fait le centre de gravité de la filière véhicule électrique de Renault avec la production de son coeur de gamme V.E. ainsi que la fabrication et le recyclage de batteries.

La production du futur véhicule débutera en 2012. Cette voiture urbaine et polyvalente devrait représenter tout de même deux tiers des ventes de V.E. du Groupe, en Europe, le tiers restant étant alloué à la future version électrique de la Fluence, au Kango ZE, et au Twizy, qui lui, sera produit en petite série, en Espagne.

La Twizy sera produite en Espagne

Une joint-venture à Flins, pour la production de batteries
La France sera ainsi véritablement au centre de la stratégie zéro-émission de Renault, puisque le Groupe conçoit actuellement ses futurs véhicules électriques au Technocentre de Guyancourt, produira sa future citadine zéro-émission à Flins et a signé avec Nissan, le CEA (Commissariat à l’Energie Atomique) et le F.S.I. (Fonds Stratégique d’Investissement) une lettre d’intention sur la création d’une joint-venture française portant sur la recherche avancée, l’industrialisation et le recyclage de batteries pour véhicules électriques.

Pour ce projet, 280 millions d’euros vont être empruntés, dont 125 millions d’euros auprès du FSI, et jusqu’à 50% du prêt total le sera auprès de la Banque Européenne d’Investissement (B.E.I.). Au final, rien que pour la première phase d’un projet qui en compte deux, ce n’est pas moins de 600 millions euros qui vont être investis.

Située sur le site de Flins, la production d’une capacité estimée à 100 000 batteries par an, devrait commencer à partir de mi-2012. Ces batteries ne seront pas réservées à Renault, puisque la concurrence sera libre d’en commander pour ses propres modèles.

L’Alliance Renault-Nissan utiliserait également ses usines européennes de batteries situées en France, au Royaume-Uni et au Portugal pour équiper ses véhicules électriques produits en Europe. Renault a bien sur pour intention d’utiliser les batteries produites sur place à Flins pour sa propre gamme de véhicules électriques, en particulier pour le futur véhicule électrique que Zoé Z.E. Concept préfigure et qui sera également produit à Flins.



Les 25 dernières actualités liées:
 

Commentaires


Laissez votre commentaire

Commentez cet article. Pas besoin d'inscription, entrez simplement un pseudo et exprimez vous !
ATTENTION: Ceci n'est pas un forum !


(facultatif, ne sera pas affichée)
En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées


Code




Imprimeur |