France GB Germany Italy Spain Romania
Planète Renault Planète Renault Planète Renault Planète Renault
CES 2017: Renault mise sur l'Open Source

CES 2017: Renault mise sur l'Open Source

Le CES qui se tient actuellement dans l'une des plus bling-bling villes du monde, Las Vegas, est un événement très attendu dans le monde de la High-Tech. Contrairement aux années précédentes, Renault y est bien représenté cette année.


Certes, Renault n'y est pas présent officiellement, au contraire de Nissan, mais la marque y est malgré tout visible grâce à ses partenaires OSVehicle, ARM, Pilot et Sensoria.

Le premier véhicule open source du monde

Même s'il a signé un accord de partenariat avec Microsoft, le constructeur français a dernièrement misé sur le monde de l'Open Source pour mettre en place de nombreux projets technologiques. Pour les non initiés, l'Open Source consiste à proposer librement -et souvent gratuitement- à qui le désire une plateforme technologique (matérielle ou logicielle) sur laquelle se reposer afin de développer son propre dispositif. Dans le monde de l'informatique, ce procédé est très répandu, avec pour les logiciels les plus connus, Linux (même s'il ne s'agit pas d'un logiciel à proprement parler), Open Office ou Libre Office, VLC, Firefox, ...

A ce titre, Renault propose ainsi une plate-forme libre (« open platform ») grâce à laquelle des partenaires développent leur propre véhicule électrique et applications innovantes.
Basée sur le quadricycle Twizy, Renault propose donc POM « platform open-mind », une plate-forme de véhicule électrique dépourvue de carrosserie, permettant ainsi à qui le désire de créer son propre véhicule.

A ce titre OSVehicle propose à chacun le développement d’une voiture « Open Source » couplé à des services tels que la conception ou de l'ingénierie. On pourrait ainsi imaginer de "simples particuliers" créer leur propre voiture.

ARM un grand nom de l'électronique

Si le nom d'ARM n'est pas connu du commun des mortels, ses produits  -des micro-processeurs- font pourtant partie intégrante de notre vie, puisqu'ils équipent la plupart des appareils mobiles tels que les smartphone, tablettes, appareils multimédias, box,...

Ce partenariat va ainsi permettre d'étendre les capacités en termes de compatibilité entre les appareils connectés et les futurs véhicules, notamment pour la connectivité en général, l'info divertissement mais aussi et bien sur, la conduite autonome.

Des idées gadgets... ou pas

Parmis les autres stands sur lesquels Renault est présent ou représenté, on note également Pilot, un fournisseur d'accessoires électroniques, qui commercialise notamment un cable de recharge pour appareils mobiles qui s'éclaire en fonction du niveau de charge de l'appareil.

Plus il est déchargé, plus le cable est lumineux, et inversement jusqu'à s'éteindre lorsque la recharge est terminée.



Basé sur ce principe, les deux sociétés ont mis au point le premier câble de recharge électroluminescent pour véhicules électriques.

Enfin, Sensoria présente des chaussettes sensorielles à destination des pilotes amateurs. Ces chaussettes recueillent ainsi des informations liées à la conduite (vitesse, freinage, accélération) qui sont ensuite analysées par un logiciel, afin d'aider à améliorer les performances.



Les 25 dernières actualités liées:
 

Commentaires


Laissez votre commentaire

Commentez cet article. Pas besoin d'inscription, entrez simplement un pseudo et exprimez vous !
ATTENTION: Ceci n'est pas un forum !


(facultatif, ne sera pas affichée)
En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées


Code




Imprimeur |