France GB Germany Italy Spain Romania
Planète Renault Planète Renault Planète Renault Planète Renault
La Zoé, leader des véhicules électriques

La Zoé, leader des véhicules électriques

On ne peut pas dire que la Zoé, commercialisée depuis un peu plus d’un an, soit pour le moment un franc succès. Pourtant, ses qualités intrinsèques, outre son design séduisant, sont bien réelles.


La démarche des véhicules moins polluants est bien en marche. Pour preuves, on peut citer le lancement de nombreux modèles électriques par les constructeurs automobiles, les avancées en ce sens des grandes municipalités (Autolib’, Twizy Way,…), ou même des loueurs de voitures comme Hertz avec sa gamme "Green Collection" par exemple ou son accord avec Renault en 2011 pour proposer des véhicules électriques.

Les choses avancent donc, mais le véhicule électrique tarde à décoller auprès des particuliers. Normal quand on sait qu’un tel véhicule reste encore onéreux même avec les primes gouvernementales du fait, soit de l’achat de la batterie, soit de la location de celle-ci, d’une autonomie limitée (environ 200 km officiellement), ainsi -et surtout- que du manque d’infrastructures de recharge, estimées à environ 2 000 en France.

Pourtant, Renault continue d’y croire -à raison- en continuant le développement de l’offre commerciale de sa petite citadine.

Renault Zoe
La Zoé

Si pour le moment un véhicule électrique n’est rentable que si l’on effectue régulièrement une certaine distance, entre 80 et 120 km par jours, Renault a cependant bien compris qu’une part de sa clientèle pourrait commander une Zoé en seconde voiture. Et dans ce cas, avoir un loyer de plus de 80 € mensuellement pour louer la batterie n’est pas acceptable. Ainsi, la marque propose depuis peu, une offre petit rouleur à hauteur de 49 € TTC / mois pour 5 000 km / an, le tout sur 3 ans, soit un prix de revient à peine supérieur à un véhicule essence.

En outre, le principal défaut de la Zoé lors de sa commercialisation a rapidement été corrigé puisqu’un câble multi-usage permet désormais de la recharger, lentement cependant, sur une simple prise domestique.

Il est certain que le véhicule électrique a un réel avenir devant lui. Cependant, il va certainement falloir être patient. Car avec un peu plus de 5 200 modèles immatriculés en France en 2013 (pour environ 0,3% du marché) et un peu plus de 500 nouveaux exemplaires sur nos routes en avril dernier, on reste encore loin d’une diffusion de masse qui permettrait de faire baisser son prix d’achat. Le temps fera son usage...



Les 25 dernières actualités liées:
 

Commentaires


Laissez votre commentaire

Commentez cet article. Pas besoin d'inscription, entrez simplement un pseudo et exprimez vous !
ATTENTION: Ceci n'est pas un forum !


(facultatif, ne sera pas affichée)
En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées


Code




Imprimeur |