France GB Germany Italy Spain Romania
Planète Renault Planète Renault Planète Renault Planète Renault
Le marché automobile français se redresse légèreme

Le marché automobile français se redresse légèreme

Pour la première fois depuis dix mois, le marché automobile français a manifesté quelques signes de reprise le mois dernier, laissant espérer un second semestre globalement meilleur que le premier.


Selon les chiffres publiés par le Comité des constructeurs français d'automobiles, les immatriculations de voitures neuves ont progressé de 2,1% à 204.964 unités, ce qui constitue la première hausse enregistrée par le marché depuis septembre 2002 (+0,2%).

"Ce retour à la stabilité et à un bon niveau vient contrebalancer les résultats médiocres des mois précédents", notamment en avril (-13%) et en mai (-13,1%), souligne le CCFA, pour qui "la baisse du marché automobile semble enrayée".

"La montée en puissance ou l'arrivée de nouveaux modèles, en particulier chez les constructeurs français, permet d'espérer un second semestre plus favorable que le premier", observe l'association.

RECUL DE 7,7% AU PREMIER SEMESTRE

Sur les six premiers mois de l'année, les immatriculations affichent toutefois encore un recul de 7,7%.

"Le déroulement du semestre a été particulièrement contrasté. Après les incertitudes du début de l'année liées notamment à l'attentisme engendré par la situation internationale, le recul des ventes a été sensible en avril et mai", souligne le CCFA. "Le contexte économique a pesé sur les décisions d'achat des clients, sans que le besoin et l'envie automobile aient pour autant disparu".

En juin, les immatriculations de PSA Peugeot Citroën ont reculé de 0,5% (Citroën +4,5% et Peugeot -3,8%), tandis que celles de Renault augmentaient de 3,5%.

Du côté des marques étrangères (+3,2% en juin), les ventes de GM Europe ont progressé de 2,6% et celles de Nissan de 18,3%.

Le mois dernier, le président de Renault, Louis Schweitzer, avait lui-même estimé que le marché automobile ouest-européen devrait être moins mauvais au second semestre, ajoutant que la part de marché de Renault ainsi que ses ventes devraient bénéficier du lancement de la nouvelle Scenic.

"L'évolution négative (du marché automobile ouest-européen) par rapport à 2002 sera moins marquée au second semestre", avait-il dit.

Les ventes de voitures neuves ont reculé de 3,8% au cours des cinq premiers mois de l'année en Europe occidentale et l'association des constructeurs allemands a confirmé lundi qu'elle attendait un marché domestique stable cette année, ajoutant cependant qu'elle espérait également voir une embellie au second semestre.

Les 25 dernières actualités liées:
 

Commentaires


Laissez votre commentaire

Commentez cet article. Pas besoin d'inscription, entrez simplement un pseudo et exprimez vous !
ATTENTION: Ceci n'est pas un forum !


(facultatif, ne sera pas affichée)
En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées


Code




Imprimeur |