France GB Germany Italy Spain Romania
Planète Renault Planète Renault Planète Renault Planète Renault
Le Frein de Parking Automatique

Le Frein de Parking Automatique

Vel Satis est la première voiture équipée en série sur FPA, c'est-à-dire du Frein de parking automatique, une innovation synonyme de luxe et d'agrément de conduite, qui est bien plus qu'un simple frein à main.

Réservez ici l'essai de votre future voiture

Vel Satis est la première voiture équipée en série sur FPA, c'est-à-dire du Frein de parking automatique, une innovation synonyme de luxe et d'agrément de conduite, qui est bien plus qu'un simple frein à main.
En effet, il permet, de serrer ni trop, ni pas assez, les freins arrière à l'arrêt du moteur, et les libère dès que le conducteur embraye et accélère suffisamment pour mettre le véhicule en mouvement. Bien sûr, le serrage peut être actionné à tout moment grâce à la commande sur le tableau de bord, le relâchement automatique constituant alors une assistance bienvenue lors des démarrages en côte. Doté d'une fonction antiblocage, c'est aussi un frein de secours bien plus sûr que le frein à main traditionnel. A ces fonctions, le FPA ajoute l'intérêt de dégager de la place entre les deux sièges avants, permettant ainsi des rangements supplémentaires, comme le propose la Vel Satis, et l'Espace IV.

Dépourvue d'automaticité, la solution du frein de parking commandé au pied, un temps envisagé sur la Vel Satis était pénalisante dans les crash-tests par l'intrusion de la pédale en direction des jambes du conducteur.
" Le cœur du système est le boîtier central logé sur le berceau arrière et qui rassemble le calculateur, le capteur de pente, le moteur assurant la mise sous tension des câbles et le capteur d'effort mesurant leur tension. Placé sur le tableau de bord, à gauche du volant, une palette permet la commande de serrage et de desserrage par le conducteur. Enfin, au fond de l'espace de rangement situé entre les larges sièges de la Vel Satis, une poignée de secours permet dans le cas où, la batterie serait hors service, de desserrer le frein automatique. " Deux témoins, l'un sur la palette et l'autre sur la planche de bord, et un message affiché par l'écran du tableau de bord face au conducteur, informe ce dernier sur l'état du FPA

Une pression sur le bouton du démarreur, première engagé, et c'est parti. L'automatisation du desserrage procure au conducteur une sensation de facilité en quittant son stationnement.
La douceur des commandes de la Vel Satis, rendrait le desserrage du frein à main " rajouté ", " déplacé ", non naturel. Par ailleurs, le démarrage en côte est fortement facilité. Au moment de l'arrêt, le conducteur tire la palette de commande et le véhicule s'immobilise. Une simple petite accélération et un embrayage, permet de desserrer le FPA automatiquement. Le système relâche alors les freins arrières dès que le moteur fournit assez de couple pour faire avancer le véhicule en fonction de la pente que le calculateur a mesurée, le tout en douceur.
Pour cela, il lui faut connaître très précisément la puissance et le couple fourni par le moteur -données produites par le réseau multiplexé- et la proportion qui est transmise par l'embrayage -fonction de l'enfoncement de la pédale-. Pour cela, Renault a équipé la pédale d'embrayage d'un capteur de position, mais ce n'est pas tout. En effet, la garniture de la pédale s'usant avec le temps,le calculateur enregistre les réactions de l'embrayage et se recale afin d'offrir une prestation constante tout au long de la vie du véhicule.
Au cas où l'embrayage serait remplacé, une centaine de manœuvres d'embrayage-débrayage permettent au calculateur de retrouver les réglages adéquats et de placer au moment opportun le relâchement du frein de parking.

Dans le cas d'une Boite de Vitesse Automatique (BVA), le travail du calculateur est grandement simplifié par la constance mécanique du convertisseur, sans pour autant, que le principe de base ne diffère.


Un tel système comporte bien sur de nombreuses fonctions de sécurités.
On remarque ainsi un grand effort de serrage adapté à la pente, réajusté si elle varie, comme dans le cas du camion-plateau dans une pente, ou d'un bateau qui gîte, et une surveillance de la tension des câbles qui sera réajusté s'ils se détendent, par exemple lors du refroidissement des freins. Un autre cas peut aussi se présenter : lors d'un séjour dans les pays nordiques, il est souvent nécessaire de desserrer le frein après arrêt du véhicule. Alors, une action sur la palette de commande manuelle le permet. Le conducteur peut également " serrer à fond " le FPA, en tirant la palette pendant deux secondes

Ainsi, au cours de son développement, Renault s'est astreint à étudier tous les cas de figure et à y apporter une réponse.


Cette version automatique étonnante ou même réticente sur le papier, est adoptée par les conducteurs dès les premiers kilomètres tellement cet automatisme parait naturel et surtout plus facile. On en oublierai presque l'ancestral système...






 

 

Commentaires


Laissez votre commentaire

Commentez cet article. Pas besoin d'inscription, entrez simplement un pseudo et exprimez vous !
ATTENTION: Ceci n'est pas un forum !


(facultatif, ne sera pas affichée)
En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées

Code