France GB Germany Italy Spain Romania
Planète Renault Planète Renault Planète Renault Planète Renault
Par Loic FERRIERE le 02/10/2008
 
 

Cet article/brève a été placé en archive le 21/12/2013 . Il n'est donc plus d'actualité.

Mégane III Coupé

Mégane III Coupé

La Mégane III Coupé est enfin officiellement présentée quelques jours après la Mégane III Berline 5 portes. Comme prévu, elle se révèle bien plus affutée et plus racée que ne l'était la Mégane II Coupé (enfin... 3 portes) lors de sa sortie.

Réservez ici l'essai de votre future voiture

Au contraire de la Mégane III berline, la version Coupé est bien plus racée, rien de plus normal pour un véhicule qui doit susciter l'envie et la passion. LA raison, qui fera vendre cette version Coupé, sera bien dans 80% des cas, son style.




De ce coté, c'est parfaitement réussie, même si une fois de plus, on cherche à se rapprocher en terme de design, des berlines allemandes, et pour le coup, Audi en tête, le tout agrémenté avec un tableau de bord "BMWisé".
Cela peut représenter pour certains, un gage de sécurité (visuelle uniquement, voir de qualité), mais il est tout de même triste de voir le design à la française, partir chez les teutons... Mais pour Renault, surtout dans la situation économique actuelle, le but est bien de vendre. Et pour cela, il faut plaire au plus grand nombre.
Au délà, de cet aspect idéologique, ce Coupé est tout de même très réussi !

Ce n'est bien sur pas une surprise, puisque Renault avait déjà préparé le terrain avec le Show Car "Mégane Concept", même si, pour des raisons évidentes de coûts d'industrialisation et de production, tout n'a pas pu être repris ici.
A l'avant, les écopes latérales chromées, apparues sur les derniers concepts car (Fluence, Egeus,...) font pour la première fois (enfin!) leur apparition dans la gamme Renault, avec dans leur continuité, les projecteurs conférant au Coupé un regard vif. Ces deux écopes sont liées au reste du bouclier par une importante entrée d'air centrale, coupée dans sa hauteur par une traverse noir mat, qui permettra d'accueillir la plaque d'immatriculation.

Le capot moteur, comme sur la berline d'ailleurs, est nervuré en direction des montants de baies. Ainsi doté, le regard de la voiture est très expressif, très racé, et on imagine déjà avec frénésie, la version RS...
 

A l'arrière, le positionnement des feux du Showcar n'a malhreusement pas été repris, puisque, pour rappel, ceux-ci étaient suspendus dans deux importantes cavités... horizontale.
Pour autant, leur forme, ou plutôt le dessin intérieur est plutôt inédit, même si l'aspect général rappelle l'Audi A3.


L'ouvrant du coffre fortement bombé, incluant le nom du modèle et le logo, est bien souligné par un imposant bouclier arrière, lui aussi bien galbé. En réalité, le dessin, dans sa partie haute, de la partie arrière du Coupé lui procure un aspect plutôt allongé tel un crossover, effet de style déjà apparu sur le concept car Egeus présenté il y a tout juste trois ans, c'est à dire, en Septembre 2005.



De profil, le dynamisme est le maitre mot avec ces custodes "pointues", bien placées dans l'alignement des vitres avants, rappelant son dynamisme. Pour ajouter un coté sportif, l'assiette a été abaissée de 12mm par rapport à la berline, ce qui lui confère d'être visuellement assise sur la route.

Intérieurement, et techniquement, tout est bien sur sur identique à la berline ou presque. Pour plus d'infos, vous pouvez d'ailleurs consulter notre article sur la berline 5 portes. Même chose concernant les équipements.



Un petit mot pour les moteurs, puisque, même s'il faut rappeler qu'ils seront identiques à la berline 5 portes (hormis ceux de la future version RS!), il est important de noter qu'un nouveau moteur Tce 180 arrivera au printemps 2009.

Pour le moment, en diesel, les dCi 85 et dCi 105 ainsi que les dCi 90 et dCi 110 avec FAP sont disponibles. Ces quatres moteurs emmettent au maximum 120 g de CO2. Le nouveau moteur dCi 130 utilise le meilleur de la technologie dCi en combustion et en suralimentation. Il n’émet que 135g de CO2/km. Sa puissance maximale de 130 ch (96 kW) est disponible plus rapidement, dès 3 750 tr/min (au lieu de 4 000 tr/min) et son couple de 300 Nm est atteint dès 1 750 tr/min (au lieu de 2 000 tr/min). Le dCi 160 BVM et le dCi 150 BVA viendront très vite compléter cette offre.

En essence, en fonction des pays, la Berline et le Coupé partageront les moteurs 1.6 16v de 110 ch, 2.0
16v de 140ch et TCe 180. Proposé au lancement avec une boîte manuelle à 6 rapports, le moteur 2.0 16v sera également proposé ultérieurement avec une transmission CVT, continûment variable. Le dernier né des moteurs essence de Renault, le TCe 130, sera proposé dès le printemps 2009.

Développé dans le cadre de l'Alliance Renault-Nissan, il illustre parfaitement l’expertise acquise dans le domaine du downsizing.
Avec la puissance d’un moteur 1.8 l (130 ch), le couple d’un moteur 2.0 l (190 Nm) et des émissions de
CO2 inférieures à un moteur 1.6 l, ce nouveau bloc d’une cylindrée de 1 397 cm3 se montre particulièrement sobre et respectueux de l'environnement. Selon les versions, ces moteurs pourront être
accouplés à une boîte de vitesses manuelle ou automatique à cinq ou six rapports.
Les Nouvelles Mégane disposeront de moteurs compatibles biocarburants, aussi bien pour le bioéthanol que pour le biodiesel.
 


La version Coupé, comme la berline d'ailleurs, sera produite en Espagne, à Palencia, tandis que la famille Scénic sera réservée à l'usine de Douai. Les prix et équipements seront dévoilés utltérieurement.
 





 

 

Commentaires


Laissez votre commentaire

Commentez cet article. Pas besoin d'inscription, entrez simplement un pseudo et exprimez vous !
ATTENTION: Ceci n'est pas un forum !


(facultatif, ne sera pas affichée)
En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées

Code