France GB Germany Italy Spain Romania
Planète Renault Planète Renault Planète Renault Planète Renault
Mégane 3 Collection 2012

Mégane 3 Collection 2012

Après avoir présenté le Scénic restylé, c’est désormais au tour de la Mégane de subir le même traitement de faveur. La famille Mégane, leader de sa catégorie, évolue en douceur pour 2012 mais se dote surtout de moteurs les plus sobres de sa catégorie


La face avant se modernise quelque peu avec l’arrivée des feux de jour à LED, et l’ajout de quelques éléments en noir laqué et de chromes sur le bouclier. L’allure générale est également modernisée grâce à l’apport d’une gamme de jantes totalement renouvelée.

Sur la version Coupé, les anciennes écopes présentes sous les phares changent de forme pour gagner un air de famille certain avec le roadster Wind.

Mégane 3 phase 2

La palette de teintes de la Mégane s’enrichit du Bleu Majorelle et du Blanc Nacré.
L’habitacle ne change guère, hormis de nouvelles selleries dont un pack cuir / alcantara bi-ton décliné en trois harmonies. Sans surprise, la finition Bose devient un niveau d’équipement et plus seulement une série spéciale.

De nouveaux équipements de confort et de sécurité débarquent également comme sur le Scénic restylé, tel que le Visio System®. Constitué d’une caméra fixée sur le pare-brise derrière le rétroviseur intérieur, ce dispositif améliore la visibilité nocturne et aide à maintenir la vigilance du conducteur, grâce à une double-fonctionnalité :

  • Commutation automatique feux de route / feux de croisement : rouler de nuit nécessite une vigilance particulière, notamment pour adapter son éclairage à tout moment afin d’optimiser sa visibilité sans gêne pour les autres usagers. Le Visio System® améliore la visibilité de nuit. La zone située devant le véhicule est balayée en permanence par la caméra. Les feux de route s’allument automatiquement à partir de 45km/h si la luminosité extérieure est faible et qu’aucun autre véhicule ou éclairage n’est détecté. Le Visio System® adapte automatiquement l’intensité d’éclairage du véhicule (commutation feux de route / feux de croisement), libérant ainsi le conducteur de cette contrainte. Cet automatisme permet de circuler 4 à 5 fois plus longtemps en feux de route. La vision est alors meilleure (100m vs 30m) et le risque de percuter un obstacle réduit. Il permet en outre d’éviter pour les autres usagers, de croiser des conducteurs restant indéfiniment en feux de route…
     
  •  L’alerte de sortie de voie : le franchissement involontaire de voie indique généralement une baisse de vigilance ou l’endormissement du conducteur, cause majeure d’accident notamment sur autoroute. Lorsqu’une ligne est franchie sans activation des clignotants, le conducteur est alerté par un témoin sur le tableau de bord accompagné d’un signal sonore.

Visio System

Le confort n’est pas en reste avec un nouveau système d’aide au démarrage en côte. Associé au frein de parking assisté, il maintient la pression sur les freins pendant quelques secondes, le temps pour le conducteur d’embrayer sans que son véhicule recule.

Autre équipement de confort, presque futile, le clignotant « mode autoroute » augmente quant à lui le confort de conduite : une impulsion légère sur le commodo de clignotant déclenche une série de trois signaux pour avertir du changement de voie.

Le système d’aide au parking s’enrichit d’une caméra arrière. Le conducteur visualise précisément l’environnement immédiat de son véhicule et sa trajectoire afin d’ajuster sa manœuvre. Enfin, la climatisation automatique bi-zone est maintenant équipée d’un capteur de toxicité, qui contrôle la qualité de l’air de l’habitacle et déclenche automatiquement son recyclage.

Les nouvelles radios R-Plug&Radio+ intègrent toutes la fonction Bluetooth® pour téléphoner en main libre et écouter la musique nomade en audio-streaming ainsi qu’une prise USB et jack pour piloter sa musique grâce aux commandes au volant. Retrouver la navigation en temps réel avec le système de navigation Carminat TomTom® et ses Services LIVE (HD Traffic, la meilleure information trafic en temps réel,….) et le système audio sur mesure Bose® pour un son grandeur nature.

De petits moteurs très modernes
Du côté des moteurs, le cœur de cible est composé du dCi 110 (1.5 K9K), ici dans sa version Energy, qui se montre le plus économe en carburant de sa catégorie (90 g / km et 3,5 l / 100 km sur cycle mixte) et bénéifie d'un bonus de 400 €, le nouveau dCi 130 (1.6 R9M), le moteur 1.6 le plus puissant du marché, qui ne consomme que 4.0 l / 100 en cycle mixte (104 g de CO2 par km), ainsi que l’inédit TCe 115 (1.2) en essence.

Ce dernier signe (enfin) le retour de Renault dans les moteurs à essence: premier moteur essence Renault à injection directe suralimentée, le Renault Energy TCe 115 allie performances et frugalité à la pompe. Destiné à remplacer le 1.6 16v, ce nouveau bloc de 1198 cm3 affiche des performances en hausse (+5ch, +40Nm) avec une puissance de 115ch et un couple maximum de 190Nm dont 90% sont disponibles dès 1650 trs / min.

Il se distingue par sa souplesse et ses relances à bas régime tels un moteur diesel. Moteur le plus performant du marché dans sa catégorie, le TCe 115 s’affiche également par sa sobriété à la pompe avec une consommation en baisse de 25%. La consommation de la Mégane ainsi équipée ne consomme que 5.3 l / 100km sur cycle NEDC, un record pour un modèle essence de cette catégorie. Les émissions de CO2 sont ainsi de 119 g / km et l’autonomie de plus de 1 000 km se rapproche de celles obtenues avec les modèles diesel.


 

Les versions GT Line, GT évoluent également
Les versions plus spécifiques GT et GT-Line affirment de nouveau leurs différence avec une signature LED spécifique en forme de boomerang située dans les écopes sous les phares, une sellerie avec surpiqûre rouge, le volant sport avec repose-pouces, les seuils de porte et baguette de planche de bord signés Renault Sport.

Mégane 3 collection 2008 GT

La version R.S gagne de la puissance
La référence des sportives compactes qui est le coupé hautes-performances le plus vendu du segment C, évolue également en gagnant 15 ch. et 20 Nm de couple supplémentaires, comme la version Trophy, qui perd pour le coup tout son intérêt.

Mégane RS

Ce petit burst, est accessible via le R.S Dynamic Management, en enclenchant le mode Sport. Cette innovation de Renault Sport permet d’exploiter le plein potentiel de Mégane R.S. selon ses besoins, notamment sur circuit.

Bonne nouvelle, tant l’ancienne version pouvait frustrer les « pilotes », la signature sonore de Mégane R.S. a été retravaillée. Le silencieux d’échappement, plus ouvert, et le soundpipe renforcé aident la Mégane R.S. à donner du timbre à tous les régimes.

Esthétiquement, la face avant avec sa lame F1 accueille une nouvelle rampe de deux fois six LEDS, tandis que les phares avant reçoivent un masque noir. De nouvelles jantes alliage 18’’ (satinées ou black mat) et celles issues de la version Trophy apparaissent, arborant un logo R.S. en leur centre.
Une nouvelle option, le pack R.S. Design Rouge, donne la possibilité d’apposer un liseré rouge sur la lame F1, les baguettes de côtés de caisse et le diffuseur arrière.

À l’intérieur, l’ambiance s’affirme au travers d’un choix renouvelé. Le volant, ainsi que les pommeaux et soufflet du levier de vitesse reçoivent une surpiqûre rouge, harmonisée avec le jonc de baguette de planche de bord également de couleur rouge.

Une nouvelle sellerie bi-ton cuir gris clair / carbone optionnelle confère une atmosphère distinctive. Les sièges baquets Recaro (tissu ou cuir) sont toujours disponibles, tout comme l’ambiance à dominante jaune dans l’habitacle. La dotation sportive est complétée par une laque noire apposée sur la console centrale et les entourages d’aérateurs qui s’accompagne d’un habillage aspect carbone des contreportes.

Augmentation des tarifs
Les nouvelles normes anti-pollutions, ont un réel coût, et forcément qui le paye, c'est le client. Ainsi, les prix augmentent de près de 400 € en moyenne pour les motorisations déjà présentes sur l'ancienne version, et de près de 1000 € (!) pour les nouvelles motorisations, en comparaison aux moteurs qu'ils remplacent.

Les prix de la Mégane débutent ainsi désormais à 19 500 € pour la berline, 20 300 € pour la version Estate et 22 600 € pour le coupé. Le moteur le plus sobre, le Energy dCi 110, sera disponible moyennant la rondelette somme de 24 350 €, contre 23 400 € auparavant avec l'ancien dCi 110 (moteur identique hormis les nouvelles techniques de diminution de la consommation).

Pour les fans de motorisations essence, et malgré les efforts de Renault qu revient dans ce domaine, on peut cependant pester contre le fait que les TCe 130 et TCe 180 sont désormais uniquement réservés au Coupé...

C'est ainsi que l'on peut atteindre les objectifs obligatoires de chaque constructeurs en matière de CO2... En diminuant drastiquement l'offre essence, forcément, ça aide...

Une référence
Véhicule le plus vendu de la marque Renault avec 235 000 unités dans le monde en 2011 et 730 000 depuis son lancement fin 2008, la Mégane fait aujourd’hui partie des leaders en fiabilité sur son segment. Cette fiabilité est reconnue par la presse (Top 100 Fiabilité de l’Automobile Magazine) mais elle est également soulignée par l’ADAC et d’autres organismes extérieurs indépendants qui la situent dans le haut du classement.

Grâce à une démarche d’amélioration continue initiée par Renault en 2003, Mégane III a réduit de 40% les incidents de roulage à un an par rapport à sa devancière.

Commercialisée à partir de Mars 2012 en Europe avant d’arriver sur d’autres marchés au cours de l’année (Turquie, Israël, Maroc, Algérie,…), la Mégane « Collection 2012 » sera visible au salon de Genêve en Mars.



 

Commentaires


Laissez votre commentaire

Commentez cet article. Pas besoin d'inscription, entrez simplement un pseudo et exprimez vous !
ATTENTION: Ceci n'est pas un forum !


(facultatif, ne sera pas affichée)
En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées


Code




Imprimeur |