France GB Germany Italy Spain Romania
Planète Renault Planète Renault Planète Renault Planète Renault
Accueil > 
Par Loic FERRIERE le 02/03/2010
 

Cet article/brève a été placé en archive le 10/03/2013 . Il n'est donc plus d'actualité.

Clio Gordini RS

Clio Gordini RS

Comme prévu, après la Twingo Gordini RS, qui a laissé tout le monde sur sa faim, mais c'était prévisible, voici la Clio Gordini RS. La recette appliquée à la Twingo a été reprise, ce qui va donc provoquer chez tout le monde la même frustration...


Comme pour la Twingo, la base (et même plus) technique est celle de la Clio RS (vs Twingo RS). Ainsi, les mêmes qualités que sa "soeur siamoise" s'applique à cette Gordini, dont son, ou plutôt ses excellents châssis, puisque celui-ci se décline version Sport et Cup.

Affichée à 26 400 €, la Clio Gordini RS n'est pas donnée, surtout quand on la compare à une Mégane RS disponible à partir de 28 900 €, ou même à une Clio RS, disponible dès 23 900 €.
Certes, les équipements sont nombreux, mais la French Touch se paye cher !

Il faut dire aussi que la Mégane RS est entièrement produite en Espagne, alors que la Clio Gordini RS est une made in France, dans l'usine Alpine de Dieppe...

Un châssis connu et reconnu
Le train avant à pivot indépendant qui garantit précision et motricité en toute circonstance, est de la partie, tout comme le système de freinage de la RS (étriers Brembo). Le moteur est lui aussi identique, puisqu'il s'agit du 4 cylindres 2.0l F4R RS de 203ch, soit plus de 100 ch par litre de cylindrée, et 215 Nm de couple.



Avec un châssis et moteur identique, cette Gordini ne pourra compter que sur sa présentation et ses équipements spécifiques pour séduire.

Une présentation flatteuse
Ainsi, la teinte Bleu Malte (à laquelle s'ajoutent le Noir Nacré, le Blanc Glacier et le Givre Nacré), et les deux bandes blanches caractéristiques sont bien là. Des touches de noir brillant viennent enrichir le bouclier avant tout comme le diffuseur arrière, et les coques des rétroviseurs extérieurs sont blancs. La lame avant type F1, est également bien présente.

De chaque coté un badge « Gordini Series », que l'on retrouve également sur la Twingo du même nom, apparaît en clin d’œil à la coupe Gordini de l’époque, dont les manches qualificatives étaient connues sous le nom de « Series ».
Les jantes aluminium de 17 pouces noires diamantées viennent compléter ce design exclusif.


L'habitacle a reçu un traitement spécifique du plus bel effet, qui donne à un habitacle d'ordinaire assez light, un aspect plus luxueux.
Ainsi, la sellerie cuir noir et bleu siglée Gordini est de la partie, le volant en cuir dispose en son "point zéro" de deux bandes blanches en clin d'oeil à celles disposées sur la carrosserie.



La coiffe de la planche de bord avec surpiqûre, les enjoliveurs de façade, aérateurs et baguettes noir brillant sont du plus bel effet.
Le levier de vitesses dispose d'un pommeau en métal siglé Gordini avec soufflet bleu, et les médaillons de portes avant et arrière en carbone foncé ont également une surpiqûre Gris "technique".

Bien sur, la plaque Gordini numérotée est présente, tout comme le compte-tours blanc, et les sur-tapis siglés Gordini.

Des équipements supplémentaires
Outre son aspect, la Gordini se distingue par des équipements supplémentaires par rapport à la RS, comme:

  • Jantes aluminium de 17 pouces au profil noir diamanté
  • Allumage des feux automatique et capteur de pluie
  • Projecteurs additionnels de virage
  • Rétroviseurs extérieurs électriques et rabattables
  • Carminat TomTom® intégrant IQ Routes™
  • Limiteur et Régulateur de vitesse
  • Carte d’accès et de démarrage main-libre
  • Climatisation automatique
  • Sièges chauffants
  • ESP totalement déconnectable
  • Radio 80 W CD MP3 à afficheur déporté et satellite de commande au volant
  • Prise RCA de connexion pour baladeur audio (iPod ou lecteur MP3)
  • Vitres sur-teintées latérales et arrière.

Pas mal tout de même, même si sur un tel modèle, certains équipement comme le Carminat, le limiteur/régulateur, la carte main libre, et l'allumage auto des feux auraient pu être évités... pour ainsi en réduire le prix.Mais le but de la Gordini c'est justement l'équipement, donc les gadgets vont avec...

En option, on retrouve:

  • sièges chauffants (210 €)
  • toit ouvrant panoramique (sans bande blanche) (590 €)
  • jantes aluminium 17 pouces « BeBop » diamantées bleues (100 €)
  • aide au parking (radar de recul) (250 €)
  • peinture métallisée Bleue Malte ou Noir Profond (410 €)
  • peinture Givre Nacré (1 600 €)

Dommage que l'aide au parking n'est pas de série. Car étant donné les boucliers, le moindre accroc peut revenir très onéreux.
 




 

Commentaires


Laissez votre commentaire

Commentez cet article. Pas besoin d'inscription, entrez simplement un pseudo et exprimez vous !
ATTENTION: Ceci n'est pas un forum !


(facultatif, ne sera pas affichée)
En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées


Code




Imprimeur |