France GB Germany Italy Spain Romania
Planète Renault Planète Renault Planète Renault Planète Renault
Accueil > 
NEWS > 

Par Justin Chaumet le 20/02/2015
 
L'usine Renault Douai se met à l'heure de l'Espace

L'usine Renault Douai se met à l'heure de l'Espace

L’usine Renault de Douai créée en 1970 dans le nord de la France est historique pour la marque puisque de ses chaînes sont sortis près de 10 millions de véhicules depuis sa création avec 17 modèles différents comme la R5, la R19 ou encore le Scénic.


A l'occasion de la révolution qui s'opère sur le site de Douai avec la mise en production du Nouvel Espace, nous avons pu visiter l'usine.

Le site subit donc depuis plusieurs années une grosse évolution puisqu’elle va désormais produire tous les véhicules hauts de gamme de la marque alors qu’actuellement les chaînes assemblent des modèles de milieu de gamme, notamment des Scénic 3 ainsi que des Mégane Coupé-Cabriolet.

Le premier véhicule qui va aller dans ce sens est l’Espace V dont les premiers exemplaires seront livrés dans quelques semaines. A terme l’usine produira 5 véhicules différents sur un flux unique avec des pointes de 8 véhicules simultanés pendant les phases transitoires. De nombreux investissement ont été faits pour négocier ce virage pour un coût total de 420 millions d’euro après 3 ans de travaux.

Première nouveauté : une nouvelle presse à emboutissage à chaud permettant d’augmenter la résistance de la tôle. Cette évolution des propriétés mécaniques permet de réduire la masse des pièces tout en conservant une résistance équivalente.

DOUAI - Emboutissage a chaud
Emboutissage à chaud

Seconde nouveauté, une cabine lumière a été installée pour effectuer des contrôles de qualité sur la peinture. Cette pièce possède des murs neutres (gris) avec un éclairage dont l’intensité et l’orientation sont normalisés pour pouvoir effectuer des contrôles et comparer différents modèles. Les contrôles sont réalisés par un technicien qui vérifie notamment la présence d’une continuité des teintes entre les pièces métalliques et plastiques. Cette cabine provient du même fournisseur que Daimler.

Douai Renault Peinture

Daimler a d’ailleurs participé au programme sur certains points comme la validation des critères de qualité et des critères de cotation. Concernant la fameuse qualité perçue, là aussi Daimler a contribué à l’amélioration de la phase de transition. Afin d’améliorer la qualité des habitacles, le cockpit des véhicules est quant à lui monté en usine et non plus chez un fournisseur pour ainsi contrôler et maîtriser le process de fabrication.

Le passage au monoflux est une autre nouveauté : il n’y a plus qu’une seule ligne de production sur laquelle sont présents tous les modèles à assembler. Pour aider le travail des techniciens et éviter les erreurs, la logistique prépare des kits de pièces qui arrivent au bord de ligne au même moment que la caisse correspondante. Enfin, comme il y aura des véhicules ayant des gabarits différents (Espace V et la remplaçante de Laguna 3 par exemple) la hauteur de la caisse s’adapte suivant les postes et opérations à effectuer.

Enfin, le nouvel Espace utilisant denombreuses pièces en aluminium comme les ouvrants, la tôlerie a donc fait évoluer ses outillages pour pouvoir manipuler cette matière et contrôler les pièces produites.
L’usine de Douai a ainsi mis en place un plan qualité appelé « Quality First Douai » pour accompagner cette montée en gamme. Le plan en place depuis 2014 a déjà été testé sur le Scénic avec un certain succès puisque les plaintes clients sont en baisse de 40%. Les pré-séries ont été réalisées directement à l’usine et non pas au Technocentre comme cela se faisait jusqu’alors. Le but ? Se rapprocher plus rapidement de la production en série et permettre une appropriation rapide du véhicule par les équipes de l’usine.

Economies
Il n'y a pas de petites économies...

Renault a également mis en place un « passeport usine haut de gamme », une formation obligatoire pour les salariés souhaitant travailler à Douai pour produire les véhicules haut de gamme de la marque. Cette formation de quatre jours permet aux salariés d’échanger autour de la culture du produit haut de gamme. Détail anecdotique : les techniciens vont abandonner les tenues grises avec le bandeau jaune pour de nouvelles tenues bleues.

Tout au long de la visite de l’usine, le mot d’ordre était « Qualité ». Tous les travaux et investissements effectués dans l’usine ont été faits dans ce sens. Renault semble s’être donné les moyens de proposer des véhicules offrant une montée en gamme, on a hâte de vérifier cela sur les futurs produits dont le premier est le nouvel Espace.



Les 25 dernières actualités liées:
 

Commentaires


Laissez votre commentaire

Commentez cet article. Pas besoin d'inscription, entrez simplement un pseudo et exprimez vous !
ATTENTION: Ceci n'est pas un forum !


(facultatif, ne sera pas affichée)
En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées


Code




Imprimeur |