France GB Germany Italy Spain Romania
Planète Renault Planète Renault Planète Renault Planète Renault
Accueil > 
NEWS > 

Par Jean Marc GROSSE le 23/03/2014
 
Fin du partenariat Renault Caterham ?

Fin du partenariat Renault Caterham ?

Alors que les rumeurs de mésentente entre Renault et Caterham enflaient depuis plusieurs mois, sur fond de refonte partielle du design de la future Alpine, le divorce aurait été consommé entre les deux parties.


Pour rappel, Renault et Caterham avaient signé en 2012 un accord de coopération et créé une société commune : la Société de Automobiles Alpine et Caterham (SAAC). Le but de l'opération était de développer deux sportives légères, commercialisées sous la marque Caterham et Alpine.


Le projet semblait être en bonne voie, avec l'engagement d'une Alpine A450 dans le championnat ELMS, histoire de raviver la flamme Alpine dans l'esprit des passionnés et quelques informations qui commençaient à fuiter sur les futurs véhicules de série.


 


Début 2014, les premières rumeurs de tensions entre les deux partenaires commençaient à circuler sur Internet.


Du côté de chez Renault, la refonte partielle du design de la future Alpine suite à des essais cliniques peu satisfaisants auraient reporté le lancement du véhicule de quelques mois, en faisant grincer des dents chez Caterham où le design du véhicule serait déjà finalisé (pour des raisons commerciales, les deux véhicules devraient être lancés simultanément).


Chez Caterham, la stratégie ne semble pas très claire non plus, puisque la marque envisagerait la commercialisation en 2015 d'une version de production de l'AeroSeven présentée l'année dernière ... qui viendrait concurrencer le véhicule codéveloppé avec Renault, le tout sur fond de tensions entre Renault et l'équipe Caterham F1 et de volonté de Caterham de lancer des véhicules plus populaires, dont un SUV urbain, en Asie.


 


Pour l'instant, les deux marques ont refusé de commenter ces rumeurs, même si la commercialisation de la future Alpine ne semble pas être remise en cause par ce divorce, puisque la direction de l'usine Alpine de Dieppe confirmait la pérénité du projet lors d'un comité d'entreprise fin Février, en annonçant que "Le projet continue, il va bien. Il y a eu un peu d'inquiétude suite à des parutions dans la presse anglaise indiquant que le projet serait un peu modifié, mais c'est très fréquent dans ce type de situation. On tient l'échéance prévue pour 2016 et toute la maison Renault chérit son bébé à naître !"




Les 25 dernières actualités liées:
 

Commentaires


Laissez votre commentaire

Commentez cet article. Pas besoin d'inscription, entrez simplement un pseudo et exprimez vous !
ATTENTION: Ceci n'est pas un forum !


(facultatif, ne sera pas affichée)
En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées


Code




Imprimeur |