France GB Germany Italy Spain Romania
Planète Renault Planète Renault Planète Renault Planète Renault
Accueil > 
NEWS > 

Par Loic FERRIERE le 28/05/2013
 
Better Place en liquidation judiciaire

Better Place en liquidation judiciaire

Sans surprise, la société Better Place qui avait déployé au Danemark et en Israël sa couteuse mais ambitieuse infrastructure d’échange de batteries «Quick & Drop» a annoncé avoir demandé sa liquidation judiciaire, suite à l’échec de la levée de fonds


« Malgré des efforts significatifs, les revenus sont toujours insuffisants pour couvrir les dépenses des opérations, et à la lumière du cash-flow continuellement négatif, le directoire a décidé qu’il n’y avait pas d’autre option que de demander à la cour de mettre en liquidation la société ».
« C’est un jour difficile pour nous tous. La compagnie avait une vision et a fait les premiers pas pour aider les VE à devenir une réalité, mais la vision que nous avons ne pèse hélas pas lourd face à la réalité : les clients israëliens n’achetaient pas les véhicules fabriqués par Renault malgré leur batterie échangeable pour réduire leur crainte de la panne sèche
».

Avec déjà près d’1 milliard de pertes, l’avenir de l’entreprise était déjà très sombre depuis quelques mois, raison pour laquelle on sentait bien que Renault ne comptait plus vraiment sur son partenaire.

Du côté de chez Renault, on annonce que cette nouvelle n’impactera pas le constructeur et que son investissement dans les batteries inter-changeable était très limité. Pour preuve, seule la Fluence ZE en était équipée, et la petite dernière, la Zoé, n’avait pas pour ambition de s’équiper d’un tel système étant donné la localisation de ses batteries…

Le pari de la batterie échangeable parait donc mort pour le moment, la faute à des ventes trop faible actuellement. Si de nombreux détracteurs disent que l’arrivée de Renault sur ce marché est une erreur, il ne faut tout de même pas oublier que c’est justement en investissant et en explorant massivement ce domaine que la technologie pourra évoluer. Et sur ce point, on ne peut que saluer la prise de risque de Renault et des différents partenaires.

On ne peut cependant pas s'empêcher de penser que le projet a été quelque peu laché par Renault, ou tout au moins pas assez soutenu. Cependant, vu le manque de ventes en Israël et au Danemark, l'inverse aurait été étonnant...
 



Les 25 dernières actualités liées:
 

Commentaires


Laissez votre commentaire

Commentez cet article. Pas besoin d'inscription, entrez simplement un pseudo et exprimez vous !
ATTENTION: Ceci n'est pas un forum !


(facultatif, ne sera pas affichée)
En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées


Code




Imprimeur |