France GB Germany Italy Spain Romania
Planète Renault Planète Renault Planète Renault Planète Renault
Accueil > 
NEWS > 

Par Communiqué de Presse le 09/10/2012
 
Accord pour l'itinérance des recharges électriques

Accord pour l'itinérance des recharges électriques

La Caisse des Dépôts, ERDF, PSA et Renault ont signé le 3 octobre 2012 un protocole en vue de la création d’une structure commune pour développer les services d’itinérance de recharge des véhicules électriques et hybrides rechargeable.


Appelé projet GIREVE, l'objectif de ce dernier est de proposer de nombreux services.

Les conducteurs pourront localiser et utiliser les bornes de recharge existantes, quel qu’en soit le propriétaire : collectivité locale, propriétaire de parking, opérateur de mobilité etc.

Des applications informatiques sur GPS ou "smartphone" permettront de localiser toutes les bornes disponibles et éventuellement les réserver.

Les conducteurs pourront recharger leur véhicule en toute liberté : non seulement dans le périmètre habituel et auprès de leur opérateur contractuel, mais également lors des déplacements en dehors de ce périmètre et sur des bornes exploitées par d’autres opérateurs, en France et à l'étranger.


Un vaste travail de concertation
A la demande des Ministres, les quatre signataires du Protocole d’Accord conduiront une large concertation avec les acteurs concernés, en vue d'intégrer de nouveaux partenaires adéquats et doter la structure des compétences et moyens requis.

Sa première activité sera de créer un répertoire national des bornes, comportant les données précises de chacune et de leur statut d'occupation. Ce répertoire sera mis à disposition des opérateurs pour développer leurs services aux utilisateurs (services de cartographie, de recharge, de mobilité, d'accompagnement clients…). Cette structure devra créer les standards d'échanges de données axés sur ce répertoire, permettant aussi la compensation des paiements de services entre les opérateurs. Elle représentera la France vis-à-vis des autres pays pour que ces standards s'étendent aux échanges transfrontaliers. Elle pourra également conseiller les collectivités locales dans son domaine d'expertise.

L'État sera associé à ce projet, appelé GIREVE, pour veiller à son avancement, dans des conditions ouvertes à tous les acteurs, permettant la libre création de services répondant aux attentes des utilisateurs de véhicules électriques.



Les 25 dernières actualités liées:
 

Commentaires


Laissez votre commentaire

Commentez cet article. Pas besoin d'inscription, entrez simplement un pseudo et exprimez vous !
ATTENTION: Ceci n'est pas un forum !


(facultatif, ne sera pas affichée)
En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées


Code




Imprimeur |