France GB Germany Italy Spain Romania
Planète Renault Planète Renault Planète Renault Planète Renault
Accueil > 
NEWS > 

Par Communiqué Officiel le 14/07/2011
 
Premier bilan pour le projet électrique SAVE

Premier bilan pour le projet électrique SAVE

Le projet SAVE a été mis en place par Renault, pour tester en grandeur nature, ses véhicules électriques. À ce jour, plus de 60 personnes testent ainsi la mobilité 100 % électrique en Seine Aval.


Ce lundi 11 juillet à l’usine Renault de Flins, le Forum SAVE a rassemblé les clients testeurs aux côtés des 8 partenaires publics[1] et privés[2]du projet en présence de Carlos Tavares, Directeur Général délégué aux opérations de Renault et Alain Schmitz, Président du Conseil Général des Yvelines et Président de l’Etablissement Public d’Aménagement du Mantois Seine Aval (EPAMSA).
L’objectif de la rencontre : partager les premiers enseignements sur le déploiement des infrastructures de charge et l’utilisation des Renault Kangoo Z.E., Fluence Z.E. et Nissan Leaf.

Avec à terme une centaine de véhicules électriques et environ 150 points de charge, SAVE est la plus grande expérimentation de France de la mobilité 100 % électrique. Au mois de juillet, le projet est bien avancé : 8 Renault Fluence Z.E., 20 Renault Kangoo Z.E. et 11 Nissan Leaf circulent désormais en Seine Aval. Sur ce territoire, 101 points de charge sont en service pour faire le plein d’électricité. 36 sont accessibles au public en voirie, ainsi que sur certains parkings Carrefour et Vinci Park.

Ce lundi 11 juillet à l’usine Renault de Flins, les partenaires porteurs du projet, l’Alliance Renault-Nissan et EDF, appuyés par la Région Ile-de-France, le Conseil Général des Yvelines et l’EPAMSA, en collaboration avec Schneider Electric et Total, ont ouvert les portes du Forum SAVE. L’objectif est de présenter les premiers retours d’expérience du déploiement des infrastructures de charge et de l’utilisation des véhicules électriques par les clients-utilisateurs.


Des premiers retours d’expérience prometteurs
Les échanges de cet après-midi avec les acteurs de SAVE complètent les premiers enseignements révélés par l’étude réalisée par l’institut ACME en juin 2011 auprès de 36 utilisateurs de véhicules électriques du projet SAVE. Les résultats montrent que les idées reçues des clients vis-à-vis de la mobilité électrique sont balayées dès l’essai du véhicule. Le véhicule électrique surprend positivement. Quelques exemples parlants :

Le véhicule électrique est une vraie voiture: « Je pensais que c’était un véhicule pépère et finalement, pas du tout » a déclaré une utilisatrice, employée chez Carrefour Property.
La recharge en électricité est simple : « Ce n’est pas une usine à gaz», « La borne est tactile, c’est facile à manier » a constaté un autre utilisateur.
Le silence, c’est relaxant : la voiture électrique apporte une réelle sérénité de conduite. Cela contribue à l’émergence d’une nouvelle génération d’automobilistes plus respectueux et plus « zen » : « on cherche moins à appuyer sur l’accélérateur, on découvre une nouvelle façon de faire, moins Fangio », « Quand les véhicules thermiques attendent au feu, ils sont pressés, ils font vrombir le moteur. Ça devient ridicule, c’est assez curieux » explique un utilisateur, employé chez Carrefour Property.

Les remontées du terrain indiquent une utilisation intensive des véhicules, gage de leur adéquation avec les besoins de transports des clients. À titre d’exemple, la société Colizen a utilisé son Kangoo Z.E. 90 km par jour en moyenne ; ou encore la Fluence Z.E. de la société de transport de personnes 2ATP MR a roulé en moyenne 107 km par jour.


SAVE, ça continue
SAVE se poursuit jusqu’en septembre 2012 avec l’installation de bornes de charge rapide permettant une charge en 30 minutes dans deux stations services TOTAL, les livraisons des véhicules aux particuliers et la poursuite du déploiement de l’infrastructure de charge. A terme, les résultats complets de cette expérimentation grandeur nature permettront, en parallèle des préconisations du Livre Vert, d’accompagner les réflexions des villes souhaitant développer la mobilité décarbonée.



Les 25 dernières actualités liées:
 

Commentaires


Laissez votre commentaire

Commentez cet article. Pas besoin d'inscription, entrez simplement un pseudo et exprimez vous !
ATTENTION: Ceci n'est pas un forum !


(facultatif, ne sera pas affichée)
En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées


Code




Imprimeur |